Garder son sang-froid en toute circonstance. Et comment ?

par | 20 décembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Bien-être au travail | Bien-être perso

Notre tolérance aux événements varie en fonction de notre niveau de fatigue physique, psychologique, des événements extérieurs qui peuvent nous affecter.  Mésententes et stress vont jouer sur notre capacité à garder notre sang-froid. 

 

Peut-on maîtriser sa colère ?  

Il ne s’agit pas de s’empêcher de ressentir de la colère car elle est saine et essentielle. Elle agit comme un signal vous indiquant qu’une situation ne vous convient pas ou vous frustre vous permettant ainsi de modifier cette situation. 

Il s’agit donc de reconnaître votre colère, plus que de la maîtriser, et de pouvoir prendre le recul nécessaire pour changer ce qui ne vous convient pas. Cependant agir dans un moment de colère, donc de manière impulsive, pourrait vous porter préjudice, il est donc important de maitriser l’expression de cette colère. 

 

Comment exprimer sa colère sainement ? 

Optez pour la communication non violente: parlez de ce que vous ressentez sans accuser l’autre : on préfère commencer sa phrase par « je » suivi de ce que l’on ressent, plutôt que par un « tu » accusateur. On peut ensuite initier une demande ouverte du type « que penses-tu de… ?» suivi d’une idée de solution.  L’agressivité coupant le dialogue, communiquez afin que l’autre puisse entendre ce que vous avez à dire. 

 

16 % des salariés disent devoir souvent cacher leurs émotions au travail* 

*enquête de 2016 publiée en 2019 par la DARES, Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques 

Être à l’écoute de ses émotions 

La colère est naturelle mais il est important d’en prendre conscience pour qu’elle ne nous gouverne pas.  Apprenez à reconnaître les signes de votre colère et à en comprendre les raisons. 

= Diminution du risque de passages à l’acte 

Prendre de la distance pour analyser la situation 

N’agissez et ne répondez pas sous le coup de la colère. Lorsque vous sentez la colère monter, Isolez-vous pour vous calmer : sortez de la pièce, allez marcher. Quand le calme sera revenu vous aurez les idées plus claires 

= Mots et actes ne dépasseront plus votre pensée 

 

Maintenir des activités « soupapes » 

Certaines activités peuvent vous permettre de vous défouler que ce soit le sport, le théâtre, etc. 

Evitez les excitants comme le café et les désinhibants comme l’alcool. 

= Moins de sensibilité aux stimuli irritants 

 

 

A propos de l’auteur 

Marie Worcel est psychologue clinicienne et chef de projet chez Eutelmed.Diplômée de l’Ecole des Psychologues Praticiens, Marie a travaillé dans un établissement psychiatrique pour adultes avant de rejoindre Eutelmed en 2019. Elle est psychologue sur la ligne d’écoute et assure la formation clinique des équipes. En plus de sa mission sur la ligne d’écoute, elle accompagne les organisations dans le déploiement de solutions de prévention et intervient également dans le cas de situations sensibles (gestion de crises collectives et individuelles). Enfin, elle participe aux activités de diagnostic et d’audits d’Eutelmed. 

Dernières actualités

EN 2023, EUTELMED CHANGE DE PEAU !

EN 2023, EUTELMED CHANGE DE PEAU !

Nous avons réfléchi pendant plusieurs mois à une nouvelle identité visuelle qui puisse représenter notre travail mais aussi la culture d'Eutelmed. Cela passe bien sûr par un nouveau logo: ce caméléon que nous avons voulu coloré. Nous souhaitons partager avec vous...

Hypersensibilité et travail, les clés pour mieux la vivre

Hypersensibilité et travail, les clés pour mieux la vivre

Si l’hypersensibilité existe depuis toujours la notion en elle-même a, quant à elle, été théorisée dans les années 1990 par la psychologue américaine Elaine N. ARON ¹. Le fait d’être hypersensible n’est pas rare et concernerait 25% de la population ², autant d’hommes...

Un « psy » ? Oui mais lequel ?

Un « psy » ? Oui mais lequel ?

Bien que le sujet de la santé mentale soit moins tabou, et que les personnes hésitent de moins en moins à faire appel à des professionnels pour traiter leurs problèmes de santé mentale, il existe encore des confusions sur les professionnels et spécialistes du secteur....

L’influence de la langue en psychothérapie

L’influence de la langue en psychothérapie

Orison S. Marden, un auteur américain, disait : « Nous créons nous-même le monde dans lequel nous vivons et façonnons notre propre environnement ». Le monde que nous créons aujourd’hui est globalisé, composé de personnes appréciant la liberté de vivre et de travailler...